Le Grand Opening


Good info / mercredi 20 novembre 2019

J’aurais pu choisir de dire « La grande ouverture » mais ça fait beaucoup moins chic, vous en conviendrez.

Plus c’est long, plus c’est long

Ah bah, c’est qu’il s’est fait attendre le coquin ! Faut dire que c’est tout une aventure d’ouvrir son site : on a l’impression qu’on est jamais prêt, qu’il manque un bouton en bas à gauche et que finalement la typographie Deja Vu Sans Condensed était peut-être mieux. Et puis un jour, tu prends ton courage à une seule main parce que l’autre te sert déjà à porter ta confiance en toi et tu te dis « Allez, c’est aujourd’hui ! » alors qu’en fait ça sera plutôt vrai dans un mois et demi mais au moins tu t’es motivée. 

Dis moi quel est ton site je te dirai qui tu es vraiment

Vous aussi vous tombez parfois sur ces quizz de développement personnel qui vous aident à connaître un peu plus le vrai vous ? C’est complètement ce qu’on a essayé de faire avec le site, histoire de faire quelque chose qui nous ressemble vraiment. Du coup il y aura des fleurs un peu partout, vous êtes prévenus. 

C’est donc un site slash boutique slash blog parce que j’avais également envie de communiquer avec vous sur plein de sujets différents en lien avec l’écologie et le surcyclage, de manière plus approfondie que sur les réseaux sociaux qui ne sont pas toujours assez sociaux à mon goût.  

You’re simply the best (for now)

Parce qu’on a tous des meilleures versions de nous-même à venir, cette première version de site nous convient pour le grand opening mais sera en perpétuelle (enfin assez souvent) remise en question quant à l’esthétique et à l’efficacité de son bon fonctionnement.

Enfin, je profite de cet article pour remercier d’une chaleur tropicale mon ami Xavier, qui m’a aidé à au moins 85% dans la création de ce site. Sans lui on se serait retrouvés sur skyblog et ça n’aurait pas été la même affaire. Alors mille mercis. 

Et merci à vous qui me lisez et qui me suivez depuis les débuts de Good Loques, et même si vous me suivez depuis quelques semaines ou même si vous êtes arrivés là un peu par hasard. Merci. 

On vous souhaite une bonne expérience au pays des tissus en détresse, 

Xavier, Bernie et Marlène. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *